Journal

Tout savoir sur l'actualité de PAUL

Produit star

Pain au chocolat ou chocolatine ? Chocolatine ou pain au chocolat ?

01 Juillet 2021
Pain au chocolat ou chocolatine ? Chocolatine ou pain au chocolat ?

Joli débat bon enfant (quoique !) si l’en est…. Sachant que certains de nos clients parlent aussi de « petit pain » pour désigner cette gourmande viennoiserie !

Le sujet passionne. Ainsi, un sympathique sondage en ligne http://chocolatineoupainauchocolat.fr/ a déjà réuni près de 130 000 votants avec une forte mobilisation du côté de Bordeaux et Toulouse… et pour cause !

En effet, si le nom le plus communément utilisé en France (et de loin) est « pain au chocolat », un large quart Sud-Ouest de la France, qui dépasse largement la Gascogne, défend ardemment l’appellation « chocolatine »… avec de solides arguments.

Soyons sincères… Au-delà de la défense du patrimoine culturel local, la dénomination chocolatine pourrait être la plus… logique !  Qui dit viennoiseries dit Vienne et les origines autrichiennes de cette douceur plaideraient effectivement pour cette version… En effet, les croissants fourrés au chocolat s’y vendaient sous le nom de Schokoladencroissant, nom que les Français auraient petit à petit déformé en Schokoladen puis finalement en… chocolatine. Autre argument, les déclinaisons gourmandes en  « -ine » sont légion dans le vocabulaire pâtissier : nougatine, amandine voire praline ! Alors pourquoi pas chocolatine ? Même si certains experts relèvent que l’apparition du nom chocolatine en France n’auraient pas désigné une viennoiserie mais une dragée de chocolat !

La dénomination pain au chocolat n’est pas tout à fait logique non plus… puisqu’il ne s’agit pas d’une pâte à pain (ni même de pain au lait) mais d’une pâte levée feuilletée tout comme celle du croissant. Et les tenants de la chocolatine d’arguer qu’un pain au chocolat désignerait plutôt le morceau de pain des goûters d’antan dans lequel on glissait une petite tablette …

Un détour par l’étranger pour départager les français ? Les cousins québécois plaident pour « chocolatine », peut-être parce que les premiers boulangers locaux auraient eu des origines gasconnes … les Belges gardent leur neutralité et mangent des « couques au chocolat ». Quant aux anglophones, ils parlent de « chocolate croissant » ! Ce qu’aucun français ne dirait jamais… nous sommes au moins d’accord là-dessus.

En conclusion… si la majorité parle de « pain au chocolat », la « chocolatine » garde toute légitimité !C’est pourquoi chez PAUL, si le menu dit « pain au chocolat », vous pouvez demander une chocolatine si le cœur vous en dit…  car nous mettons tout le monde d’accord avec une recette pur beurre et deux barres de chocolat ! 

PS : si le débat avec vos cousins gascons (ou inversement parisiens) s’envenime, déviez subtilement la question sur… le pain aux raisins ! Alors… Pain aux raisins ? Schneck ? Pain russe ? ou  « Escargot » ? Chez PAUL, on a choisi !